Article | 6 min de lecture

Six choses à savoir pour réussir dans un environnement de travail hybride

Par Peter Lorant, EMEA COO at Zendesk

Publié 12 Avril 2022
Dernière mise à jour 14 Avril 2022

Ces deux dernières années, la pandémie (et les nombreux confinements) ont transformé nos façons de travailler. Alors que beaucoup d'entre nous retournent au bureau, les employeurs doivent se concentrer sur le bien-être de leurs employés.

Il a beaucoup été question récemment de la Grande Démission, un mouvement où de nombreux employés ont démissionné, ou envisagé de le faire. Cette tendance est advenue parce que les travailleurs ont commencé à réévaluer l'utilité de leur travail ainsi que l'équilibre entre travail et vie de famille qui leur est proposé. En ce moment crucial, les employeurs doivent prendre leurs responsabilités, et ils sont nombreux à l'avoir fait.

Nous en avons déjà vu d'excellents exemples. Juste avant le retour de ses employés au bureau en août dernier, Nike a annoncé une semaine de congé pour leur permettre de se détendre et de se remettre des pressions de la pandémie. LinkedIn et Hootsuite ont eu la même idée, tandis que Microsoft octroyait cinq jours de congé supplémentaires et un bonus pour pandémie à ses employés. Chez Zendesk, nous avons inventé les Vendredi Recharge, un jour de congé payé par mois à titre expérimental de septembre à décembre 2021, pour donner à nos équipes la chance de se relaxer de la manière qui leur convient le mieux.

Mais il est important pour les entreprises d'envisager des stratégies à long terme si elles veulent construire des relations plus étroites avec leurs employés. Les Vendredis Recharge ont, par exemple, été si bien accueillis par les employés et leurs cadres que nous avons décidé de prolonger l'initiative pour toute l'année 2022. Voici quelques initiatives que nous avons trouvées utiles chez Zendesk :

Confiance et soutien des employés

Un élément vital d'un modèle de travail flexible implique de se concentrer davantage sur les rendements que d'être obsédé par le présentéisme. Mais un tel état d'esprit exige que les entreprises fassent confiance à leurs employés, en leur donnant notamment le choix de leurs horaires de début de journée et de leurs jours passés à la maison. Maintenant que les employés passent à nouveau du temps au bureau, les initiatives encourageant leur bien-être seront très appréciées. Chaque employé est différent, et le soutien qui lui convient aussi. Parmi les politiques d'entreprises utiles, on peut noter les congés parentaux, les programmes d'assistance aux employés ainsi que les formations à la santé et au bien-être.

N'abandonner personne

Le travail peut, et même doit, être inclusif, que les employés soient basés au bureau ou à la maison. Les principes de l'ère du numérique sont importants à ce niveau. Lorsque la communication se fait sans heurt sur Slack, Teams et les centres d'appel internationaux ou leurs équivalents, les écarts entre employés se comblent, où qu'ils se trouvent.
Mais plus que les plateformes elles-mêmes, il faut considérer les approches sous-tendant leur utilisation. Maintenant que les gens retournent au bureau, il leur faut des espaces sûrs pour partager et écouter. Ceux-ci doivent inclure les communautés d'employés, comme The Village et Whole Self, deux des groupes Zendesk centrés sur ses employés (le premier se concentrant sur les parents et les aidants, tandis que le second porte sur le bien-être mental des employés).

Le bureau, un concept plus qu'un lieu

Dans l'ère du travail hybride qui est la nôtre, je pense que le bureau a un but dépassant le cadre de ses quatre murs… il sert de point de rencontre pour les collaborateurs. Encouragez les équipes à traiter le bureau en ce sens, pour se rencontrer, faire des brainstormings et renforcer le travail d'équipe, plutôt que comme un endroit où il faut être pour pointer. Cependant, si les employés travaillent au bureau et chez eux, ils doivent être à l'aise dans ces deux cadres. Les bureaux peuvent être conçus pour favoriser le travail d'équipe, et les travailleurs doivent aussi avoir accès à des poste de travail ergonomiques chez eux. Certaines entreprises comme Twitter, Spotify et Zendesk ont d'ailleurs pris des initiatives en ce sens.

Réduction de l'anxiété par la communication régulière

Les changements dans les méthodes de travail sont inévitables en raison de l'imprévisibilité du virus de la Covid. La pandémie ne va donc pas arrêter de produire des situations imprévisibles, pour les employés comme pour les cadres. Cela peut constituer une grande source d'anxiété pour qui apprécie la certitude dans sa journée de travail. Donc, communiquer autant que possible, même pour parler des inconnues connues, sera utile. Les recherches de McKinsey sur les arrangements de travail d'après-pandémie montrent que ce sont les entreprises avec la communication la plus claire qui voient le bien-être et la productivité de leurs employés s'améliorer. Communiquer clairement avec vos employés et les écouter attentivement vous assurera qu'ils demeurent productifs, même en ces temps incertains.

Encourager les questions

Permettez à vos employés de partager des questions et des réponses à un endroit facilement accessible, comme un centre d'aide interne. Ils peuvent ainsi constater que leurs interrogations sont plus courantes qu'ils ne le pensent, et qu'ils ne sont pas les seuls à se poser certaines questions. Ils pourront également trouver les réponses par eux-mêmes, auprès d'une source centralisée faisant autorité.

Priorité à l'équilibre travail / vie de famille

Certains d'entre nous sont parents, d'autres tuteurs, et d'autres portent diverses casquettes hors du travail qui peuvent parfois monopoliser l'attention au cours de la journée de travail. Les lieux de travail devraient l'accepter et montrer à leurs employés qu'il n'y a pas de problème à être humain, et parfois distrait. Aider les employés à traiter leurs engagements extérieurs avec l'attention qu'ils exigent implique de les laisser se déconnecter du travail à une heure raisonnable tous les jours. Il est déjà illégal d'envoyer des e-mails hors des heures de travail en France, et c'est une pratique qui peut être répandue partout, quelle que soit la législation.
De nombreuses personnes ont appelé ça « la nouvelle normalité » lors des discussions sur le retour au bureau post Covid. Le fait est que nous devons tous travailler différemment pour nous rapprocher de ce que nous estimons « normal ». L'élément crucial de cette nouvelle approche du travail hybride, c'est la capacité des entreprises à s'adapter, à évoluer et à encourager le bien-être de leurs employés. La conversation sur leur santé et leur productivité est encore loin d'être achevée.

Adapter votre équipe aux conditions d'un environnement de travail hybride

Adapter votre équipe aux conditions d'un environnement de travail hybride

En savoir plus