Article | 5 min de lecture

Qu’est-ce qu’une base de données en temps réel ?

Par Cindy Riquier

Publié 5 Mai 2022
Dernière mise à jour 5 Mai 2022

L’évolution technologique, à travers les big data, a mis en lumière l’importance des bases de données et leur traitement rapide. Aujourd’hui, plusieurs entreprises ont fondé leur business model sur la création et la gestion des bases de données. Le caractère évolutif des données exige des mises à jour des bases de données, qui peuvent se faire de manière constante. Cela a donné naissance aux bases de données en temps réel.

Définition d’une base de données

Une base de données, également appelée database (en anglais), est un ensemble d’informations qui ont été collectées afin d’être particulièrement organisées pour en faciliter la consultation, le traitement et l’analyse.

Essayez gratuitement

Fonctionnement des bases de données

Dans une base de données, les informations sont organisées le plus souvent en tableaux. Cela permet de les retrouver plus facilement grâce à un logiciel informatique en appliquant une indexation. Le logiciel permet aux informations de s’auto-charger, de se modifier et de se supprimer si nécessaire et en cas de requête de l’utilisateur. Des mises à jour peuvent donc être effectuées.

Définition d’une base de données en temps réel

Une base de données en temps réel est une base de données qui intègre un processus de traitement immédiat d’informations qui ont pour vocation de changer constamment. Dans une base de données traditionnelle, les informations stockées ont pour vocation de persister dans le temps. Les bases de données en temps réel sont beaucoup utilisées en finance, notamment pour stocker les valeurs boursières qui changent d’une milliseconde à une autre. Elles sont également utilisées pour les systèmes de réservation en ligne et dans la recherche scientifique.

Différence entre une base de données en temps réel et une base de données traditionnelle.

La plupart des bases de données traditionnelles comme les bases dites SQL stockent leur données dans des tables, rangées en lignes et colonnes. Dans le cas de bases de données en temps réel d’autres types d’architectures sont utilisées. Par exemple, Firebase de Google utilise JSON (JavaScript Object Notation) pour stocker les informations. Les bases de données en temps réel, contrairement aux traditionnelles, font du streaming de données en direct. Cela est possible grâce à des requêtes multiples qui se déroulent pendant de courts laps de temps. Les bases de données en temps réel sont conçues pour être plus performantes et rapides que les bases de données traditionnelles. En effet, les bases de données en temps réel sont des bases traditionnelles dotées d’une extension qui leur permet d’être plus puissantes.

6 caractéristiques des bases de données en temps réel

Rapidité

Le système de base de données et le logiciel informatique qui affiche les informations doivent être capables de suivre le rythme de l’évolution des données. Le système de gestion et de traitement des données doit donc être très performant, avec une rapidité au moins égale à celle de l’évolution des données.

Stockage permanent

Dans le cas d’une base de données en temps réel, les données sont captées et immédiatement affichées. Par ailleurs, elles sont aussi stockées afin de permettre un accès aux données historiques par les utilisateurs de la base de données. Au cas où le besoin de stockage n’existe pas, votre système d’affichage en temps réel n’a pas besoin de base de données.

Conservation des liens

Dans une base de données, il est très courant que des liens existent entre certaines données. Le changement de valeur d’une donnée a donc des incidences sur d’autres. Afin de permettre un traitement fiable des informations, les bases de données en direct maintiennent les connexions qui peuvent exister entre les données.

Sécurisation des données

En transférant les données recueillies sur un disque dur, les systèmes de base de données en temps réel favorisent le stockage sécurisé des informations. Néanmoins les données restent récupérables. Ainsi, en cas de défaillance technique de l’ordinateur, vous pouvez toujours accéder à la base de données.

Création de files d’attente

Les bases de données en temps réel sont faites pour traiter un nombre élevé d’événements en un temps record. Afin de rapidement traiter un grand flux d’informations de manière efficace, elles peuvent constituer des files d’attente. Cela permet de traiter les informations en ordre.

Absence d’interférences

Lorsqu’un système est soumis à une arrivée massive d’informations, il peut être ralenti lors de leur lecture et de leur affichage. Il existe deux techniques de lecture des données couramment utilisées par les bases de données en temps réel afin d’éviter les ralentissements : le “Multi Version Concurrency Control” (MVCC) et le “dirty-reading”.

Le MVCC permet d’enregistrer différentes versions d’une même base et affiche la version demandée par un utilisateur. Les modifications apportées ne seront pas visibles par les autres utilisateurs avant que la transaction ne soit validée. Quant au “dirty-reading”, il permet une lecture de données en cours de modification et pas encore validées par un autre utilisateur. L’absence d’interférences évite les ralentissements.