Article

Qu’est-ce que la Plateforme en tant que service ? Exemples, applications et conseils de PaaS

Comprendre vos options et alternatives de PaaS.

Par Mark Smith, responsable du marketing contenu

Publié 10 Février 2021
Dernière mise à jour 18 Mars 2021

En 2020, votre bureau a bien changé. La salle de réunion a laissé place aux réunions Zoom, les conversations autour de la fontaine à eau sont maintenant des fils de discussion sur Slack, et l’infrastructure informatique a disparu dans le cloud.

Avec la réduction des budgets dédiés aux technologies, les dépenses consacrées au matériel informatique des entreprises sont désormais utilisées pour des services sur le cloud plus rentables. Plutôt que de payer pour des centres de données et des serveurs coûteux sur site, les entreprises ont pu accéder aux ressources informatiques qui leur sont nécessaires par l’intermédiaire de fournisseurs de services cloud.

Au cours des années à venir, le marché de l’informatique hébergée dans le cloud devrait continuer de connaître une croissance à deux chiffres. À mesure que le cloud se développe, son utilisation continuera de révolutionner la façon dont les entreprises créent et exploitent de nouvelles applications. De plus en plus d’entreprises développeront leurs applications d’entreprise en ligne avec la Plateforme en tant que service (PaaS).

Mais qu’est-ce que la technologie de la Plateforme en tant que service ? Et comment se compare-t-elle aux autres services cloud et options de création d’applications ? Pour répondre à ces questions et à d’autres, une petite introduction sur l’informatique hébergée dans le cloud est nécessaire.

Qu’est-ce que le PaaS ?

Pour le NIST,le PaaS (Plateforme en tant que service) désigne « la capacité offerte au consommateur de déployer sur l'infrastructure du cloud des applications créées ou acquises par le consommateur, programmées avec des langages et outils pris en charge par le fournisseur. »

En d’autres termes, il s’agit d'un modèle de vente avec lequel le consommateur acquiert l’accès virtuel à des serveurs et à une infrastructure dont il a besoin pour façonner et déployer des applications. Le fournisseur de PaaS gère la plateforme cloud sous-jacente que le client de PaaS utilise pour créer et exécuter ses applications.

Le PaaS est un des trois modèles distincts permettant de fournir des services informatiques dans le cloud. Afin d’appréhender pleinement la technologie de PaaS, il est utile de comprendre sa relation avec les deux autres tiers, le SaaS et l’IaaS.

SaaS vs IaaS vs PaaS

Les fournisseurs de SaaS (Logiciel en tant que service) vendent l’accès à des logiciels d’application et à des bases de données. Les consommateurs de SaaS sont des utilisateurs finaux qui accèdent généralement au logiciel par l’intermédiaire d’un navigateur Web ou d'un programme client. Ils n’ont pas accès à la structure ou à la plateforme sous-jacente sur laquelle le logiciel repose, car les fournisseurs de SaaS gèrent l’ensemble du matériel et du codage nécessaires.

La technologie de SaaS est de loin la forme la plus populaire d’informatique hébergée dans le cloud. Gmail, Slack, et Microsoft Office 365 sont tous généralement utilisés comme produits de SaaS. Les systèmes de gestion de la relation client, ou CRM, sont également en mode SaaS, comme cela est le cas avec de nombreux services client et solutions d’assistance.

Les fournisseurs d’IaaS (Infrastructure en tant que service) vendent l’accès à des ressources virtualisées, notamment des serveurs, des réseaux et du stockage. Les clients de l’entreprise acquièrent généralement ces ressources informatiques au besoin, ce qui est plus rentable que l’achat immédiat de matériel.

Contrairement aux utilisateurs de SaaS, les consommateurs d’IaaS doivent gérer les applications, l’exécution, l’intergiciel, les systèmes d’exploitation et les données auxquels ils accèdent. Les fournisseurs d’IaaS, quant à eux, pilotent les serveurs, les disques durs, la mise en réseau, la virtualisation et le stockage.

Amazon Web Services, Microsoft Azure, et Google Compute Engine sont les trois plus gros fournisseurs d’IaaS.

Les fournisseurs de PaaS (Plateforme en tant que service) vendent l’accès à tout ce dont un consommateur a besoin pour développer une application. À l’inverse du modèle d’IaaS, les fournisseurs de PaaS contrôlent l’exécution, l’interlogiciel et les systèmes d’exploitation. Néanmoins, les consommateurs de PaaS sont toujours en charge de la gestion des données et des applications, à la différence du modèle de SaaS pour lequel les consommateurs n’ont rien à gérer. Par conséquent, en matière de continuité du cloud, le PaaS s’insère parfaitement entre l’IaaS et le SaaS.

En outre, le PaaS offre la possibilité aux clients de développer, de tester et de lancer une application sans avoir à entretenir les logiciels nécessaires ou à investir dans de nouvelles infrastructures.

Dans quels cas utiliser un PaaS ?

Les développeurs de logiciel utilisent la technologie cloud de PaaS pour « louer » l’ensemble des outils nécessaires à la création d'une application.

Un fournisseur de PaaS met tous les outils de développement, l’infrastructure et les systèmes d’exploitation nécessaires à disposition via une connexion Internet. Cela permet aux consommateurs de PaaS de créer une application complète dans le navigateur Web.

Cette installation réduit considérablement les frais généraux liés au développement d'une application. Elle permet également à des équipes virtuelles de développeurs de travailler ensemble sur une application depuis les quatre coins du monde (tant qu’ils disposent tous d’une connexion Wi-Fi).

La technologie de PaaS est également appréciée pour sa flexibilité et sa modularité. La plateforme de PaaS peut exécuter n’importe quel type d’application : Web, mobile, IdO (Internet des objets) ou API (Interface de programmation d'application). En outre, de nombreux services de PaaS disposent d’une structure tarifaire prépayée. Cela permet aux applications développées avec une technologie de PaaS de débuter à petite échelle et d’investir dans davantage de ressources au fur et à mesure qu’elles évoluent pour répondre à la demande à l'échelle de l'entreprise.

Les entreprises utilisent fréquemment la plateforme de PaaS pour créer des micro-services : de petites applications indépendantes qui assument des fonctions spécifiques. Par exemple, un revendeur peut utiliser la technologie de PaaS pour créer une application qui envoie des notifications push à ses clients.

Comment choisir un fournisseur de PaaS

Il existe de nombreux distributeurs de Plateforme en tant que service que les entreprises peuvent utiliser pour créer des applications personnalisées. Voici quelques exemples de PaaS populaires pour n’en nommer que quelques-uns :AWS Elastic Beanstalk, Google App Engine, et Magento Commerce.

Voici trois facteurs clés à prendre en compte lors du choix d’un PaaS :

  1. Sécurité

    De nombreuses entreprises n'ont pas adopté le cloud par souci de sécurité. Les logiciels sur site offriront toujours plus de contrôle que l’informatique hébergée dans le cloud. Néanmoins, les fournisseurs de PaaS offrent une excellente sécurité et protection des données. Pensez à lire attentivement les accords sur le niveau de service proposé pour vérifier l’assistance, la garantie d’accessibilité et la gestion des catastrophes des fournisseurs.

  2. Langages et contextes

    Différents fournisseurs de PaaS utilisent une variété de langages de programmation, y compris Java, Ruby, Perl, PHP, et Go, et de contextes applicatifs tels que Node, js, WordPress, Joomla, Drupal, Spring, Zend, Rack, et Play. Lorsque vous comparez les différentes offres de PaaS, trouvez celle qui concorde avec le langage et le contexte de programmation que votre équipe préfère.

  3. Simplicité d’utilisation

    L’utilisation de PaaS est censée simplifier le processus de développement d’application. Les fournisseurs de PaaS gèrent l’arrière-plan pour que les développeurs se concentrent uniquement sur le codage. Pensez donc à choisir une technologie de PaaS simple et adaptée. Les écrans et les commandes doivent être intuitifs et agréables pour vos développeurs.

  4. Bien évidemment, le tarif est un autre facteur majeur lors du choix de n’importe quel type de distributeur. Toutefois, les offres de PaaS sont tellement diverses de par leur design et leurs fonctions que vous ne devez pas simplement opter pour l’option la moins chère. Lors du choix d’un fournisseur de PaaS, n'oubliez pas de comparer les capacités ainsi que le coût.

    Une alternative à PaaS pour la création d’applications

    Vous souhaitez créer des applications commerciales sans investir dans une nouvelle technologie de PaaS ? Si vous utilisez le logiciel Zendesk, vous avez déjà accès gratuitement à une plateforme sécurisée, flexible et intuitive pour créer et commercialiser des applications.

    Profitez de Zendesk Sunshine, une plateforme CRM ouverte et flexible native de AWS, accessible avec tous les comptes Enterprise. Sunshine rassemble toutes vos données client en un seul lieu et permet aux développeurs et administrateurs de façonner une meilleure expérience client.

    Grâce à Sunshine, il est simple de créer votre propre application personnalisée Zendesk. Avec sa structure flexible, vous pouvez utiliser des API JavaScript intuitives pour créer des applications qui étendent les fonctionnalités de Zendesk Support.

    Vous pouvez utiliser la technologie côté client ou côté serveur que vous souhaitez pour créer une application Zendesk. Si vous optez pour des technologies côté client, comme HTML, JavaScript et CSS, Zendesk peut héberger l’application. Vous pouvez également choisir des technologies côté serveur et héberger l’application sur un serveur à distance.

    Utilisez Sunshine pour créer des applications pour des clients privés qui répondent aux besoins personnalisés de votre entreprise. Si vous le souhaitez, rendez votre application publique et faites-la figurer aux côtés de plus de 250 autres applications et intégrations sur le Zendesk Apps Marketplace.

    Une plateforme au service de meilleures expériences clients

    La technologie de Plateforme en tant que service peut être un bon moyen pour les entreprises de développer des applications sans le coût et le casse-tête de l’entretien de l’ensemble de l’infrastructure de la technologie. Mais il ne s’agit pas de la seule option.

    Zendesk Sunshine est un CRM moderne qui possède une très grande capacité d'innovation. Sunshine est une plateforme ouverte qui est capable de travailler de concert avec l’ensemble de vos autres applications commerciales. Elle vous permet également de développer des applications spécialisées supplémentaires à volonté.

    Sunshine aide les développeurs à créer des applications qui modernisent et améliorent l’expérience client sans utiliser de PaaS.